Accueil du blog
1

VISALE : le nouveau dispositif de sécurisation locative

Posté le 02/02/2016 par Cassandre de Pagesimmoweb

VISALE Entré en vigueur le 1er février,  Visale garantit le paiement des loyers impayés durant les 3 premières années du bail. Assuré par le réseau Action Logement, ce service de caution locative du parc privé s’inscrit dans un contexte où le logement est un frein à l’emploi et agit à deux niveaux : locataires et bailleurs.

 

 

 

Locataire : qui peut prétendre au Visale ?

Visale privilégie les salariés du privé (hors secteur agricole) et les ménages ; seulement, d’autres critères d’éligibilité sont exigés et concernent :

  • Les salariés de plus de 30 ans et entrant dans un logement dans les 3 mois après la prise de poste, quel que soit le contrat de travail (uniquement durant les périodes d’essai hors CDI confirmé).

  • Les salariés du secteur privé de moins de 30 ans, ils devront faire une demande dans les 12 premiers mois de leur prise de poste, quel que soit le contrat de travail.

  • Les ménages accompagnés d’un organisme d’intermédiation locative agréé.

  • Le contrat de travail doit être d’une durée minimale d’1 mois, pour toute demande inférieure à 1 mois de travail, les salariés devront justifier leur prise de poste au cours des 3 mois précédents leur demande.

 

Quels sont les avantages ?

Ce dispositif encourage l’accès à l’emploi et la mobilité des salariés. Si le propriétaire adhère à Visale, un garant physique ou moral ne sera plus exigé. En cas d’impayés de loyers, Action Logement réglera le bailleur et proposera un remboursement échelonné, afin de rester dans le logement.

 

Comment obtenir un visa ?

Le candidat locataire fera la demande de visa avant la signature du bail, une fois obtenu, il remettra ce visa au propriétaire. Ces démarches s’effectuent sur le site www.visale.fr, après inscription sur la plateforme.

 

Quelles conditions pour le bailleur ?

Le bailleur est une personne physique ou morale du parc privé, sauf organisme HLM ou SEM et devra remplir les conditions suivantes :

  • Le logement doit constituer la résidence principale du locataire, il peut être vide ou meublé et se situer sur le territoire français (métropole, DROM hors COM).

  • Le loyer, charges comprises,  ne doit pas excéder 1.500 € pour les logements situés à Paris et 1.300 € pour le reste du territoire.

  • Le bail doit être signé dans le délai de validité du visa demandé par le locataire, et  contenir une clause de résiliation en cas de non-paiement du loyer. Les membres d’une même famille ne peuvent pas conclure le bail ; en cas de colocation, le bail sera individualisé pour chaque locataire.

 

Propriétaire : quels sont les intérêts de Visale ?

En cas d’impayés de loyers, Action Logement remboursera le bailleur, ainsi il profitera d’une sécurité financière. La confiance entre bailleur et locataire est assurée par des dossiers fiables, le bailleur a toujours la liberté d’accepter ou non ce dispositif.

 

Quelles sont les démarches ?

Comme le locataire, la création d’un espace personnel sur le site www.visale.fr est nécessaire, le bailleur pourra ainsi, saisir les caractéristiques de son logement, suivre son dossier régulièrement et accéder aux demandes des locataires respectant les conditions du dispositif Visale.

 

 

La création d’emploi, la garantie des loyers, ces avantages excluent tout de même une partie de la population : les chômeurs, souligne Particulier à Particulier .Visale n’a pas le caractère universel  prévu dans la loi Alur du 27 mars 2014, par la GUL (Garantie universelle des loyers) qui depuis a été abandonnée. Ainsi «  seuls les salariés jeunes et précaires peuvent y prétendre » affirme  le quotidien La Voix du Nord.

 

Commentaires

jerome Posté le 18/06/2016

bonsoir,

j'aimerais savoir quel critere il faut pour etre eligible a visale . j'ai remplis et on me dis que je suis eligible. je suis pacsé.j'ai deux enfants

merci par avance

jerome