1

Le taux mixte est un bon moyen de faire baisser le taux d’un emprunt immobilier contracté sans prendre trop de risque. Un taux durant 7 à 10 ans, qui passe ensuite en révisable avec des taux proche de l’euribor et donc plus faible, mais soumis aux lois du marché financier. Le crédit immobilier en vigueur est plus économique. Le taux est inférieur à un taux fixe, alors qu’il ne varie pas, comme le ferait le taux fixe. La partie révisable par contre sera sujette à variation à la hausse comme à la baisse mais avec tout de même des limite : c’est ce que l’on appelle un taux variable capé. Il ne peut pas augmenter ou chuter jusqu’à un certain seuil, limitant ainsi les dégâts si le marché vient à perdre pied.