1

Dans le milieu immobilier, faire une estimation est monnaie courante. C’est d’ailleurs un principe central pour mettre en place un marché immobilier serein. Le souci de l’estimation est qu’elle est intimement liée à la santé du marché. La valeur estimée pour un bien en 2008 ne sera sans doute pas la même aujourd’hui. Pour vendre son bien, c’est une étape obligatoire qui est prise en charge par des professionnels de l’immobilier.

L’estimation d’une maison, d’un appartement, ou d’autres biens immobiliers plus spécifiques prend en compte plusieurs facteurs : l’état de santé du marché, le type de logement, l’équipement en vigueur, l’état des lieux, l’environnement de vie, la commune, etc.

Estimer son bien soi même induit obligatoirement un manque d'objectif, et on aurait tendance à surévaluer la valeur de son logement, et donc trouver difficilement acquéreur auprès des personnes recherchant un bien. Au contraire, sous-évaluer ferait perdre indirectement de l'argent à la personne qui met en vente son logement.