Depuis la loi ALUR (Accès au Logement et un Urbanisme Rénové), louer un logement à des fins touristiques s’organise plus clairement qu’auparavant. Plus aucune formalités ne vient ralentir le processus locatif saisonnier. Par extension, la location touristique ou saisonnière est limitée dans le temps, et ne va pas au-delà des 4 mois, si elle veut être considérée comme telle et ainsi entrer en vigueur.

Lire la suite >>