Les taux ont beau être au plus bas, cela n’empêche pas de garder une certaine réticence vis-à-vis des produits financiers que proposent les banques. Et il faut avouer que les ménages français ont beaucoup de mal à positiver sur le financement de projets d’avenir. S’endetter n’est pas à l’ordre du jour. Conjecture économique tendue oblige, les prêts immobiliers ne décollent donc pas.

Lire la suite >>