Accueil du blog
0

Le rôle des femmes dans l’immobilier

Posté le 06/01/2015 par Rémi de Pagesimmoweb

A Vendre à Louer s’est penché sur le rôle des femmes dans l’immobilier, notamment côté acquéreur. L’intérêt est de connaitre sur quels points elles ont leur mot à dire, notamment dans un couple. En effet, sur l’ensemble des français, 67% achètent en couple. On verra que les femmes pèsent très lourd dans le processus décisionnel et s’investissent beaucoup dans la recherche et l’organisation des visites.

 

 

De manière plus générale, l’accès au logement s’est considérablement rapproché entre l’homme et la femme puisque ces dernières ont presque  atteint leur niveau : 64% contre 60%. En terme d’âge, elles font mieux dans le sens où les femmes accèdent plus tôt à leur 1ère propriété : 30,6 ans contre 32,1 ans pour les hommes.

 

Dans la construction des projets immobiliers, de quelle manière s’impliquent les femmes?

femme dans l'immobilierCe sont les professionnels du milieu immobilier qui le disent (notaires, agents immo, etc) : les femmes s’investissent davantage. Et les chiffres avancés par A Vendre A Louer ne contredisent pas cette tendance : « 65% des professionnels de l’immobilier déclarent que les femmes sont majoritairement à l’origine des projets immobiliers » c’est à dire qu’elles contactent les agences immobilières, les études de notaires ou les particuliers, pour connaître les renseignements sur un bien et organiser une visite. Elles mettent le pied à l’étrier et démarrent souvent le projet. Derrière, les visites et les décisions se font majoritairement en couple de façon concertée avec 62% des cas.

On observe un pessimisme plus prononcé chez les femmes que chez les hommes : elles sont nombreuses à s’inquiéter des prix de l’immobilier, l’instabilité du marché, difficulté à trouver des fonds pour investir, l’accès au crédit immobilier via les taux d'intérêt en vigueur, précarité emploi et peur du chômage. Toutes ces données font partie des préoccupations faisant de l’accès à la propriété de la part des femmes une situation mûrement réfléchie et pas toujours encourageante.

 

En parallèle des inquiétudes côté acquéreur, les professionnels de l’immobilier sont plus inquiets du côté de la gent féminine. En effet, elles sont 6% (contre 13% pour les hommes) à croire en la reprise du marché immobilier, et 26% (contre près de la moitié des hommes) à croire au réajustement des prix.

 

 

Source : Actualite Immobilier

Commentaires