Accueil du blog
0

Le viager, remis sur de bons rails ?

Posté le 12/09/2014 par Rémi de Pagesimmoweb

caisse des dépôts et consignationsCela fait plusieurs années que le marché du viager est quelque peu délaissé. Plusieurs fois, les tentatives de remise en marche ont été avancées sans rencontrer le moindre succès jusqu’à maintenant. La Caisse des dépôts et Consignations (CDC) prend les choses en mains, et espère redorer le blason du viager, mécanisme immobilier égratigné par les critiques. L’attente du décès du propriétaire est un principe mal jugé par de nombreuses personnes. Il faut concéder que le viager reste un marché de niche qui dépasse rarement les 6000 transactions chaque année.

 

Sur l’ancien, il atteint à peine 1% du total des transactions. C'est peu, et pourtant le potentiel est bien là. L’offre est est au rendez-vous (environ 12 000 biens immobiliers) mais la demande ne vient pas y répondre favorablement dans son intégralité.

D’abord, présentons rapidement le viager. Il s’agit pour un ménage, désireux d’investir dans un nouveau bien immobilier, de se tourner vers une personne âgée dont la demeure est soumise au régime du viager. L’idée est assez simple, après avoir versé ce que l’on appelle un bouquet au propriétaire vieillissant (une sorte d’acompte sur le bien), il doit également chaque mois s’acquitter d’une rente viagère touchée par la personne âgée. Ce complément de revenu mensuel s’arrête définitivement lors du décès du propriétaire. C’est le moment où le bien en question devient la propriété de l’investisseur. Il est bon de noter que parmi les transactions immobilières soumises au viager, nombreuses sont celles restant dans le cercle familiale.

viager retraiteL’idée est de mettre en place un groupement d’investisseurs institutionnels (ex : maif, crédit mutuel, ag2r, etc) qui va dédier des fonds exclusifs au viager. Il sera chargé d’investir dans plusieurs biens immobiliers et de les gérer. Les prévisions sont les suivantes : 10% du portefeuille sera alloué aux maisons tandis que le reste est directement rattaché aux appartements. Pour le moment, les investissements seront surtout à destination des personnes âgées d’au moins 70ans avec une résidence principale située en Île-de-France ou en région Provence Alpes Côte d’Azur.

Pourquoi le viager est une idée qui germe de plus en plus chez les seniors ? L’avenir de la France sera ce qu’il sera. C’est-à-dire que le vieillissement de la population d’ici 20 bonnes années aura progressé. La hausse du nombre de retraités sera plus forte que celle concernant les actifs sur le marché. Et donc, payer les retraites de tous ces anciens travailleurs va poser un problème majeur d’ici quelques années. Il faut s’attendre à un abaissement du montant des régimes de retraite. Et ce fléchissement pourra être contrebalancé par le système du viager qui apporte un revenu complémentaire à ceux qui mettent leur bien sous le régime de la rente viagère.

Commentaires