Accueil du blog
1

L'immobilier et les réseaux sociaux : un duo qui se cherche encore?

Posté le 20/05/2016 par Rémi de Pagesimmoweb

Une étude vient faire le point sur l'importance des réseaux sociaux dans la stratégie de communication des professionnels de l'immobilier. Happycurious, qui est à l'origine de cette étude, nous fait remarquer que les tendances quant à l'usage d'outils comme Facebook, LinkedIn, Twitter, et bien d'autres, sont de plus en plus prises en considération dans le milieu. Le webmarketing est réellement devenu un levier de communication riche apportant des solutions innovantes. Le community management en fait partie !

 

médias sociaux immobilierLes médias sociaux prennent une part de plus en plus importante dans les stratégies de communication au sein des entreprises. Certaines sont plus connectées que d'autres, notamment par le fait d'une activité qui s'y prête davantage, comme dans le e-commerce high-tech par exemple. Ces facilités, tous les secteurs d'activité n'en jouissent pas, et c'est notamment le cas de l'immobilier. Jugé souvent proche des traditions ou ayant une approche encore un peu "à l'ancienne" de la communication, les agents immobiliers s'adaptent et les temps changent. Il est clair qu'aujourd'hui, nombreuses sont les agences à considérer très au sérieux cette problématique. Et nous allons voir qu'il y a finalement un certain potentiel à ne pas sous-estimer.

 

Un support de conversation

agents immobiliersParler de l'immobilier est un sujet que l'on peut facilement aborder au quotidien. Et c'est cet aspect que les professionnels ont bien compris. Les réseaux sociaux sont de plus en plus considérés comme de véritables outils de travail qui permettent de développer son réseau d'une part (idée défendue par 81% des professionnels interrogés), mais aussi d'autre part (pour la moitié de l'échantillon) un facteur permettant d'améliorer son business : efficacité dans la communication, prise d'information, tendances, etc.

58% des professionnels consultés pour l'étude considèrent effectivement que l'on peut parler de l'immobilier sur les réseaux sociaux, et ils sont 59% à penser qu'une stratégie utilisant les médias sociaux procure une longueur d'avance. Il reste cependant 31% des interrogés qui ne trouvent aucun intérêt à l'usage des réseaux sociaux dans l'exercice de leur travail, ou encore 28% ne considérant pas les réseaux sociaux comme étant un avantage vis-à-vis de la concurrence.

Malgré une résistance toujours présente, il y a une carte à jouer en termes d'occupation de l'espace. Il est possible aujourd'hui de participer aux différentes conversations ou de créer le dialogue sur un sujet précis de manière à mobiliser plusieurs internautes soit par la lecture de contenus soit par l'interaction via les commentaires ou le partage.

 

Sur quel média social communiquer pour l'immobilier ?

En tête de liste, on retrouve Facebook (35%). Un résultat peu surprenant tant c'est un réseau social particulièrement ancré dans les mœurs, et il fait figure de 1er réflexe pour les non-initiés qui, s'ils ne savent s'en servir d'emblée, connaissent tout de même le nom Facebook. Sur cet aspect, Twitter (15%) est en retrait et se fait damer le pion par LinkedIn (20%). D'autres médias sociaux sont un peu plus à la traine et sont moins utilisés de manière générale par les professionnels de l'immobilier : Viadeo, Instagram, Youtube, Snapchat ou Périscope.

facebook agent immobilierlinkedin agent immobilier

 

Comment un agent immobilier doit-il publier ses posts ?

A peine la moitié des entreprises rattachées à la sphère immobilière publient leurs actualités sur les réseaux sociaux. Cela montre qu'il y a tout de même une bonne marge de manœuvre pour progresser dans ce domaine.

Si l'on analyse d'un peu plus près les posts actuellement observés, les sujets abordés sont centrés sur la société, la marque, ou les produits et services délivrés. Il est plus rare de voir des posts sur un créneau d'expert. Ce dernier point est important à souligner tant il faut savoir diversifier ses posts. Inutile de se regarder le nombril et envoyer uniquement des infos sur soi ou son offre de produits/services. Il s'avère que partager du contenu original, ou encore mieux le créer soi-même, est un plus non négligeable pouvant apporter une valeur ajoutée. Voir au quotidien toujours le même type de post risque de lasser la communauté. Et donc procéder à des publications plus ouvertes, sur ce qui entoure la profession, va permettre de casser la monotonie des publications habituelles apporter un autre regard en affichant un intérêt pour des sujets connexes, pouvant par la même affirmer votre expertise.

 

 

Source : Journal de l'Agence

Commentaires

Clara Posté le 12/09/2016

Et il serait temps car, selon moi, il s'agit de l'évolution naturelle. Quoi que Facebook, Linkedin, Twitter et autres réseaux sociaux ne sont pas encore spécialisés en la matière. Mais je pense que si les réseaux sociaux développaient cet aspect et si les agents immobiliers développaient leur stratégie sur les réseaux sociaux, ils toucheraient bien plus la nouvelle génération prête à investir dans l'immobilier.