Accueil du blog
0

Immobilier neuf ou ancien : quels enjeux ?

Posté le 16/07/2015 par Rémi de Pagesimmoweb

Le parc immobilier français est énormément pourvu en logements. Ce ne sont pas moins de 34 millions de logements dont 3,6 millions non vacants. Les chiffres sont d'ailleurs surprenants lorsque l'on sait que des gens dorment encore dehors de nos jours. Donc une question se pose : pourquoi continuer à construire du neuf, ou du moins le favoriser, alors que bon nombre de structures ne sont pas occupées ?

 

 

immobilier ancienAujourd'hui, en matière d'avantages (fiscalité, subventions, taux), il est préférable de se tourner vers le neuf puisque la moitié du budget d'aide de l'Etat est dédié à la mise en place du neuf. C'est donc normal que la construction de nouvelles structures connaisse un élan ces dernières années. Mais il peut paraître illogique de construire un peu plus de 300.000 logements chaque année, alors qu'en l'état il y en a déjà bien assez pour loger tous les français. Dans ce cas, pourquoi ne pas avantager la rénovation de l'immobilier plus ancien ?

 

Tout est une question d'urbanisation et de la dynamique qui en découle. La population tend à se concentrer vers les métropoles, et les demandes sont en constante augmentation dans ses grandes zones urbaines. Les logements vacants sont pour beaucoup situés au sein de zones qui n'intéressent plus grand monde. En cause notamment une faible activité, un éloignement vis-à-vis du lieu de travail mais également des centres d'activités (commerces, services, culture, loisirs, etc).

 

immobilier neufL'autre point qu'il ne faut pas oublier, plus politique celui-là : les chiffres du chômage. Le secteur du bâtiment est un des viviers de l'emploi en France (16% du secteur marchant non agricole) avec 1,4 million d'emplois. Or pour faire baisser le taux de chômage, rien de tel que de lancer des chantiers pour la mise en œuvre de logements neufs. C'est cependant une solution à court terme, mais qui présente bien lors de la communication des chiffres du chômage. On ne pourra pas éternellement construire des logements sur tout le territoire français. Il faudra forcément un jour penser à rénover l'ancien, et notamment profiter de la transition énergétique pour élaborer des structures plus respectueuses de l'environnement et plus économes. Il y a des débouchés en termes d'emplois qu'il serait temps d'exploiter.

 

Source : LaTribune

Commentaires